COUPS DE CŒUR » Elles (ils) écrivent...

Amère déception...

Publié le 08-10-2012
Amère déception...
C’est à nous qu’appartient l’avenir !

« 38997»
Amère déception
************** 

J’ai parlé il y a déjà une année
De ‘’Bilan’’ et j’étais optimiste.
Me voilà ‘embrouillé’ et bien chagriné
J’avoue simplement que je suis bien triste !
***
Je ne sais ce qui se passe en moi ?
Je ne sais pourquoi mes larmes coulent
Sur mes joues ! Ce qui augmente mon émoi !
Je me sens si las !...je m’écroule !
***
Je ne sais ce qui se passe en moi ?
En voyant chaque jour s’accumuler les ‘malheurs’
Dont l’humanité reste la faible ‘proie’
De loin on continue à entendre des pleurs !
***
Serions-nous jaloux par hasard
Des malheurs de tant de nos semblables qu’on écrase ?
Nous voilà par ‘complaisance ’prenant part
C’est la goutte qui fait déborder le vase !
***
« Tunisie » ! Terre bénite de nos aïeux
Et je ne cesserais jamais de le redire !
Mon cœur m’est témoin après Dieu
Le contraire ne pourrait que me faire souffrir !
***
Si on va croire tout ce que l’on nous dit ?
Si on va croire tout ce que l’on entend ?
Nous devons nous préparer d’aller au ‘Paradis’
Inutile de vivre plus longtemps.
***
Des chômeurs de luxe bien payés
Qui se promènent ‘impunément’ dans les rues
Dès qu’ils voient des gens bien, ils se relaient
A les maltraiter et sur lesquels ils se ruent !
***
Ils appliquent un mot d’ordre précis
De ceux qui les emplois comme sbires.
Tant pis alors pour les indécis
Ceux qui en pensent pour le dire ou l’écrire !
***
Nous étions pourtant si heureux de vivre
Quand les ‘prisons’ étaient bondées !
De certains ‘malotrus’ qui du mal sont ivres
Attendant leur sortie si ‘recommandée !
***
Parfois, la grâce fait plus de mal que du bien.
Adieu la quiétude et la prospérité !
Voilà qu’on nous oblige à vivre comme des chiens
Sans trop comprendre ce nous qui arrive !
***
Marche où crève ! Voilà la nouvelle devise
Qui nous conduit pas à pas vers l’Obscurantisme.
On accumule quotidiennement les ‘sottises’
Adieu la Liberté, la Démocratie et le Patriotisme !
***
On a beau crié mais il n’y a personne à l’écoute.
Il y a paraît-il des ‘’futilités’’ plus intéressantes.
Pourquoi s’étonner alors de voir régner le doute
Sur notre ‘’devenir’’, sur notre réalité révoltante !
***
Il suffit alors de supprimer du dictionnaire
Certains mots qui n’ont hélas, plus cours !
Qui risquent de polluer l’atmosphère
Comme : Paix, Dignité, Honneur et Amour !
***
Vous ne devez voir que ce je vois.
Vous ne devez croire que ce que je crois.
Entre nos mains se trouve l’espoir
Courbez l’échine, c’est notre bon vouloir !
***
Si vous refusez ? Vos jours seront alors comptés.
Vous n’avez pas trop à réfléchir !
Nous avons tous les moyens pour vous dompter
C’est à nous qu’appartient l’avenir !

***
Nabli hédi
Poète –Ecrivain
Lundi 1 Octobre 2012
PARIS – Aubervilliers.
*********
 

Cet article est proposé par : Hédi NABLI - Ecrivain - Poète