COUPS DE CŒUR » Livres - DVD - CD

Penser la société tunisienne aujourd’hui

Publié le 15-04-2013
Penser la société tunisienne aujourd’hui
Par la jeune recherche en sciences humaines et sociales sous la direction de Sihem NAJAR

 

Penser la société tunisienne aujourd’hui

Auteurs : La jeune recherche en sciences humaines et sociales sous la direction de Sihem NAJAR
Editeur : une coédition Cérès et l’Institut de recherche sur le Maghreb Contemporain.
Parution : 2013
Prix de vente conseillé : 16 DT

 

Un ouvrage capital qui livre pour la première fois les résultats d’une enquête inédite sur la Tunisie contemporaine au quotidien, dans le vécu de ses acteurs.
 
Les auteurs traitent sans préjugés, de la relation du Tunisien à son corps : le corps voilé du hijâb, le corps vierge, le corps monnayé de la prostituée, le corps traumatisé de l’enfant prématuré. Ils évoquent le lien du Tunisien à son espace de vie : la sociabilité de quartier, la gestion urbaine, la nostalgie des origines chez les populations déracinées (de Djerba, Gafsa, Sfax), ou l’émigration clandestine de la harqua. Sont de même abordées les nouvelles valeurs et les pratiques sociales qui irriguent la société tunisienne : la Saint-Valentin, le satanisme et la « culture métal », les grandes surfaces et la transformation des pratiques alimentaires, le sacrifice de la viande au Sahel. Enfin, des travaux sur les médias tunisiens traitent des représentations de la femme dans la publicité, de la masculinité dans le cinéma, puis des communautés et des réseaux sociaux relayés par Facebook, les blogs, et le piratage informatique.
 
En donnant la parole à vingt et un jeunes chercheurs tunisiens (en sociologie, en anthropologie, en urbanisme, en sciences de l’information et de la communication et en psychologie), dont dix-neuf femmes (un signal fort), cet ouvrage constitue une innovation d’envergure pour les sciences sociales en Tunisie.
 
En se proposant de repenser la société tunisienne de manière contemporaine, il vient confirmer l’image d’une Tunisie en mouvement et en questionnement, d’une histoire ouverte non figée et en proie à des identités multiples quotidiennement réinventées. 
 
Les jeunes chercheurs- auteurs de cet ouvrage ont été encadré par Mme Sihem NAJAR,  chercheure détachée à l’IRMC,  coordinatrice scientifique de la recherche nationale du CAWTAR (depuis avril 2011). Maître de conférences à la Faculté des lettres et des sciences humaines de Sfax.
 
 
 
L’ouvrage est disponible dans les meilleures librairies et en ligne sur Ceres Book Shop, cliquez-ici

Cet article est proposé par : CERES EDITIONS

Autres articles que vous pouvez aimer