NOTRE TUNISIE » RĂ©gions, Villes et lieux Ă  voir

Le SAF SAF

Publié le 10-08-2010
Le SAF SAF
Des siècles de rencontres

Ci-dessus en illustration de l'article le Saf Saf en 1980.

Il est difficile de retrouver la date de la création du café du Saf Saf, né des rencontres autour d’un puit à la Marsa, où s’arrêtaient les caravanes des marchands allant à ou revenant de Tunis. Ce point de rencontre connu son essor quand le choix des Beys de Tunis se porta sur la Marsa comme lieu de leur résidence estivale, et devint l’un des cafés les plus connus de la Tunisie.
 
Tout au long de son histoire, ce café, à l’image de la Tunisie, a su accueillir et se faire retrouver toutes sortes de visiteurs, abolissant les frontières entre les religions, les origines, les sexes ou l’appartenance sociale. Cette fonction d’amalgame entre les personnes et surtout le fait que le puit d’origine, avec sa noria et la chamelle « Fethia », est resté partie intégrante de l’architecture en ont fait ce lieu de notoriété internationale, poussant même le journal « Le Monde » à le titrer de « plus beau café du monde ».
 
Avec l’indépendance, le Saf Saf entra avec la Tunisie dans une nouvelle ère. La gamme culinaire s’élargit, ajoutant à la fameuse « Brik du Saf Saf » , adaptée d’une recette juive, toutes sortes de produits du « prêt à consommer tunisien » comme les « fricassés », les « casses-croutes », le « lablabi » (soupe de pois chiches traditionnelle) et les grillades. Le café continue a se transformer et ajoute un espace culturel, avec la création dans les années 60 d’une scène sur la basse terrasse du café, où se succèdent pendant les soirées estivales les orchestres de Malouf (musique classique orientale) et de nombreux artistes de renom comme Ouarda ou Ali Riahi.
 

Galerie Photo de l'article

    Le SAF SAF Le SAF SAF Le SAF SAF Le SAF SAF

Cet article est proposé par : SAF SAF